Tacti Phone

Apple carbure à la bio énergie

Alors qu’Apple s’est récemment fait sanctionner lors du classement GreenPeace annuel, la firme semble partie pour regagner des points lors de la prochaine notation.

Apple vient de demander une rectification de son permis de construire afin de pouvoir effectuer des modifications sur les piles à combustibles de son Centre de Données de Maiden, en Caroline du Nord. La firme californienne souhaite doubler leur capacité afin ce couvrir les 10 magawatts nécessaires à leur fonctionnement final. Actuellement en phase de test, les bâtiments avaient une capacité initiale de 4,8 mégawatts.

Apple carbure à la bio énergie

La particularité de ces piles d’énergie, c’est qu’elles sont alimentées par du biogaz. Du méthane retraité d’une décharge proche est directement injecté dans les pipeline qui l’alimentent. L’énergie employée est donc propre, puisqu’à la fois recyclée et transformée. On note au passage que cette amélioration du data center s’inscrit dans l’objectif d’Apple de couvrir ses besoins énergétiques à 100% via des énergies renouvelables. Elle emploie par ailleurs deux immenses fermes de panneaux solaires en complétements des piles d’énergie.

Pour finir, il faut rappeller que le date center qu’Apple est en train de mettre en place est le plus conséquent des USA et possédé par une entreprise privée. Un geste écologique qui aura donc d’autant plus d’impacts quand on sait la consommation excessives d’énergie, de ce genre de structure.

Apple depose un étonnant brevet d’energie eolienne

Petite surprise pour Apple qui vient de déposer un brevet concernant de l’énergie verte via un système de production éolien.

On savait Apple très préoccupé par les énergies renouvelables depuis plusieurs années et d’autant plus sous la direction de Tim cook. En témoigne son  data center de Maiden en Caroline du Nord qui devrait tourner via du combustible recyclé et des énergies propres. Il faut dire que la firme, malgré ses efforts, a encore du travail à fournir puisqu’au dernier classement Greenpeace elle avait perdu quelques places se positionnant loin derrière HP et Nokia.

Apple depose un étonnant brevet d’energie eolienne

C’est donc avec surprise que nos confrères d’Apple Insider ont découvert un brevet datant de juin 2011 et concernant un système éolien avec stockage et production d’énergie à la demande. Astucieux, le mécanisme produirait de l’énergie via la force du vent, qu’il stockerait sous forme de chaleur. Un fluide caloporteur emmagasinerait donc l’énergie sous forme de joules qu’il pourrait délivrer au besoin en faisant tourner une turbine (un peu à la manière d’un moteur à vapeur). Pour bien comprendre l’intérêt d’un tel système, il faut savoir que l’on est aujourd’hui incapable de stocker l’énergie et que ce qui fait le plus défauts aux sources vertes est leur incapacité à produire vite et en masse pour répondre aux variations constantes de demande. Une éolienne est donc théoriquement incapable de produire à elle seule l’énergie d’une habitation sauf pour des besoins constants et faibles. Avec son système, Apple pourrait résoudre le principal soucis de l’équation en produisant peu mais en continue et en stockant l’énergie pour qu’elle soit délivrée lors des pics de demande.

Reste à savoir si le principe fonctionne réellement et si Apple compte le mettre en application ou si le brevet ne lui sert qu’à accroitre ses droits sur des technologies futures.

Une usine Apple aux USA pour produire les puces AX

D’après The Oregonian (un journal local), l’agence du développement économique de l’état, Businness Oregon, serait en concurrence avec des fonctionnaires de New York, sur le projet Azalea, qui viserait à faire implanter une très grosse usine de composants électroniques aux USA.

Business Oregon, confirme la rumeur en signalant qu’elle cherche à recruter une compagnie sous le nom de code Azalea. Elle se refuse toutefois à en dire plus, signalant qu’elle est soumise au silence d’un contrat de non divulgation. Par ailleurs, les fonctionnaires new-yorkais continuent eux aussi à travailler sur leur Projet Azalea sans que l’on en sache plus. Toutefois, un quotidien local (The Business Review) a mis la main sur un document révélant que le projet concernerait une usine de semi-conducteurs d’environ 90 hectares et qui emploierait 1000 personnes.

Une usine Apple aux USA pour produire les puces AX

Le coût d’installation d’un telle usine serait de plusieurs milliards de dollars. Un chiffre que peu de sociétés peuvent se permettre d’investir et dont le nom de code Azalea fait aujourd’hui couler beaucoup d’encre. Une rumeur commence ainsi à grossir, selon laquelle il serait question d’une usine de fabrication de microprocesseurs pour les appareils mobiles, iPhone et iPad d’Apple. Il ne faut toutefois pas confondre avec l’usine d’Apple dont Tim Cook parlait il y a quelques jours et qui devrait produire une petite partie des nouveaux iMac 27′.

EETimes pense que cette usine pourrait appartenir à Taiwan Semiconductor Manufacturing Company (TSMC), qui devrait s’occuper de la production des nouvelles puces d’Apple pour 2013 et qui serait en train de prendre la place de Samsung. Ce dernier produit encore l’intégralité des puces Ax, dont les A6 de l’iPhone 5 et les A6X de l’iPad 4.