Alors que Samsung de vante depuis plusieurs jours d’être parvenu à écouler 20 millions de Galaxy S4 en l’espace de deux mois, un analyste rappelle qu’Apple a mis deux fois moins de temps à écouler la même quantité d’iPhone 5.

L’iPhone 5 plus vendeur que le Galaxy S4 ?

Dans la mesure où Apple ne décompose pas les ventes d’iPhone par modèles, l’analyste Brian Marshall de ISI Group a fait plusieurs rapprochements entre les chiffres du premier week end de lancement et les résultats trimestriels pour pouvoir en arriver à cette conclusion. Ainsi d’après lui l’iPhone 5 et le Galaxy S4 auraient respectivement atteint la barre des 20 millions d’unités en 25 jours pour le premier et deux mois pour le second.

Durant les 25 jours qui ont suivi son lancement, l’iPhone 5 s’est écoulé à raison de 805 000 unités par jour contre 333 000 pour le Galaxy S4.

Fin mai, alors que son dernier smartphone haut de gamme était disponible depuis un peu moins d’un mois, Samsung annonçait des chiffres de vente de l’ordre de 10 millions d’unités, score que son prédécesseur, le Galaxy S3 aura mis 50 jours à atteindre.

L’automne dernier, Apple écoulait pas moins de 5 millions de son dernier smartphone durant le premier week end qui suivait son lancement, atteignant en fin de trimestre un total de 48 millions d’iPhone écoulés, tous modèles confondus.

Bien les chiffres de ventes du Galaxy S4 représentent un véritable record pour la marque coréenne, il se murmure un peu partout depuis début juin que la demande serait en baisse. Un affirmation reprise par JP Morgan et qui aura fait perdre par moins de 12 milliards de dollars en valeur à l’action Samsung alors que les chiffres de vente de l’appareil pour la période du moi de mai auront finalement prouvé que c’était faux.

Reste désormais à voir comment se vendra l’iPhone 5S.