Alors que l‘iPad 5 et l’iPad Mini 2 pourraient être lancés début 2013, une nouvelle rumeur annonce qu’ils ne seraient pas équipés de la technologie Igzo de Sharp.

sSharp Igzo iPad 5 iPad Mini 2 par Tactiphone

La technologie Igzo développée par Sharp évite aux transistors des écrans d’être continuellement rafraichis lorsqu’une image reste fixe. De fait, ils consomment moins d’énergie mais causent également moins d’interférences avec les autres appareillages électroniques environnants. Ce type de dalles implémentées sur des appareils tactiles augmenterait la sensibilité et la précision et réduirait la consommation de la batterie. Sans compter qu’ils sont plus fins que les autres et qu’ils s’adapteraient donc parfaitement à un iPhone, un iPad ou un iPad Mini. C’est pour ces raisons qu’Apple est en discussion avec la firme japonaise et que les rumeurs insistent sur la probabilité que les iPad 5 et iPad Mini 2 en soient équipés. Toutefois, Sharp vient d’annoncer qu’il ne produirait pas d’écran pour les petits appareils car cela ne serait pas rentable. Ils seraient bien trop couteux à fabriquer et il y aurait trop de perte pour que ce soit véritablement intéressant. Des propos qui étonnent d’autant qu’Apple se montre particulièrement intéressé par la technologie Igzo et que Sharp est actuellement dans une situation financière délicate.

Il se murmure qu’Apple n’aurait pas signé de contrat avec Sharp du fait qu’il ne serait pas capable d’assurer les capacités de production requises. En cause l’usine n°2 de Kameyama qui bien qu’à la pointe de l’énergie verte et reconnue pour ses qualités d’assemblages serait dépassée par les niveaux de production. La firme de Cupertino pourrait se tourner vers un autre fabricant, Innolux Corporation, qui détiendrait une licence sur les écrans Igzo.

Reste à savoir si ces rumeurs sont fiables. Gageons que nous en saurons plus dans quelques semaines avec la fin des fêtes de fin d’année.