Azalea_Usine_de_processeur_A6_A6X_Apple_TSMC_iPhone5_iPad4_Tactiphone

D’après The Oregonian (un journal local), l’agence du développement économique de l’état, Businness Oregon, serait en concurrence avec des fonctionnaires de New York, sur le projet Azalea, qui viserait à faire implanter une très grosse usine de composants électroniques aux USA.

Business Oregon, confirme la rumeur en signalant qu’elle cherche à recruter une compagnie sous le nom de code Azalea. Elle se refuse toutefois à en dire plus, signalant qu’elle est soumise au silence d’un contrat de non divulgation. Par ailleurs, les fonctionnaires new-yorkais continuent eux aussi à travailler sur leur Projet Azalea sans que l’on en sache plus. Toutefois, un quotidien local (The Business Review) a mis la main sur un document révélant que le projet concernerait une usine de semi-conducteurs d’environ 90 hectares et qui emploierait 1000 personnes.

Le coût d’installation d’un telle usine serait de plusieurs milliards de dollars. Un chiffre que peu de sociétés peuvent se permettre d’investir et dont le nom de code Azalea fait aujourd’hui couler beaucoup d’encre. Une rumeur commence ainsi à grossir, selon laquelle il serait question d’une usine de fabrication de microprocesseurs pour les appareils mobiles, iPhone et iPad d’Apple. Il ne faut toutefois pas confondre avec l’usine d’Apple dont Tim Cook parlait il y a quelques jours et qui devrait produire une petite partie des nouveaux iMac 27′.

EETimes pense que cette usine pourrait appartenir à Taiwan Semiconductor Manufacturing Company (TSMC), qui devrait s’occuper de la production des nouvelles puces d’Apple pour 2013 et qui serait en train de prendre la place de Samsung. Ce dernier produit encore l’intégralité des puces Ax, dont les A6 de l’iPhone 5 et les A6X de l’iPad 4.